Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

Michel Goya

membre de la rédaction

Issu du corps des sous-officiers, le colonel Michel Goya a été officier dans l’infanterie de marine de 1990 à 2014. Après dix ans d’expérience opérationnelle, il suit, en 2001, une scolarité au sein de l’Enseignement militaire supérieure scientifique et technique puis, il intègre, en 2003, le Collège interarmées de défense. Officier au Centre de doctrine d’emploi des forces terrestres (cdef), il est assistant militaire du chef d’état-major des armées de 2007 à 2009. Il a dirigé ensuite le domaine « nouveaux conflits » au sein de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (irsem) puis le bureau recherche du cdef, avant de quitter l’institution pour se consacrer à l’enseignement et à l’écriture. Titulaire d’un doctorat d’histoire, il est l’auteur de Res Militaris. De l’emploi des forces armées au xxie siècle (Economica, 2010), d’Irak. Les armées du chaos (Economica, 2008), de La Chair et l’acier ; l’invention de la guerre moderne, 1914-1918 (Tallandier, 2004, rééd., 2014), sur la transformation tactique de l’armée française de 1871 à 1918, de Sous le feu. La mort comme hypothèse de travail (Tallandier, 2014) et Israël contre Hezbollah. Chronique d’une défaite annoncée 12 juillet-14 août 2006 (avec Marc-Antoine Brillant, Éditions du Rocher, 2014). Il vient de signer Les Vainqueurs. Comment la France a gagné la Grande Guerre (Tallandier, 2018). Il a obtenu trois fois le prix de l’Épaulette, le prix Sabatier de l’Enseignement militaire supérieur scientifique et technique, le prix d’histoire militaire du Centre d’études d’histoire de la Défense et le prix Edmond Fréville de l’Académie des sciences morales et politiques