Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°23 | En revenir ?

Olivier Kempf
Introduction à la cyber­stratégie
Paris, Economica, 2012
Olivier Kempf, Introduction à la cyber­stratégie, Economica

Ce livre est particulièrement bienvenu. D’une part, le sujet est non seulement d’une grande actualité, mais encore il fait l’objet d’interrogations, voire de fantasmes, auprès de très nombreux amateurs des questions stratégiques au sens large ; d’autre part, l’auteur, Olivier Kempf, qui anime le site Études géopolitiques, européennes et atlantiques, sur lequel il consacre très fréquemment des articles à ce sujet, en est l’un des meilleurs spécialistes. Il précise dès son introduction : « Nous nous trouvons comme les théoriciens de l’après-guerre qui durent penser l’irruption stratégique de l’arme nucléaire. Avec le cyberespace, la stratégie ne peut plus être exactement comme avant. »

L’ouvrage commence par une indispensable série de définitions (pp. 9-23), avant d’aborder en deux grandes parties les « Facteurs stratégiques » (les lieux, les frontières, les espaces, les sphères, le temps et les acteurs cyberstratégiques), puis les « Dispositifs stratégiques » (les notions d’attaque et de défense, de dissuasion, de dissymétrie et d’asymétrie, ainsi qu’une approche de l’attitude des principaux pays sur ces questions). Il se termine sur deux annexes : « Principes stratégiques du cyberespace » et « Check-list de l’action stratégique », et sur une (très) utile bibliographie et (bien sûr) Webothèque.

L’ampleur du sujet saute aux yeux, son importance est désormais indiscutable, dans le domaine stratégique collectif, mais aussi, très concrètement, pour la vie quotidienne de chacun. Et au terme de la lecture, rien ne justifie que nous « baissions les bras » : l’ancien principe des « forces morales », l’importance de la volonté clairement exprimée et de l’engagement déterminé, principes à certains égards presque « fochiens », se trouvent de fait confortés par ce nouveau défi. Si le livre peut parfois sembler inquiétant au lecteur qui maîtrise encore mal ces paramètres, il ouvre aussi des perspectives (chapitres 7 et 9), parce que « rien n’est perdu ».

L’ouvrage est particulièrement pédagogique, sans jamais tomber dans la simplification abusive. Il éclairera les néophytes tout en présentant une analyse globale de la question pour ceux qui s’y intéressent depuis plus longtemps. C’est, indiscutablement, un livre qui, par son caractère complet, est appelé à rester une référence sur le sujet.

PTE

D’une guerre à l’autre | Yohann Douady
France Marie Frémeau... | Écrivains dans la Grande Guer...