Écoutez le colloque
« L’autorité dans tous ses états »









Publié dans Non classé | Comments Off on Écoutez le colloque
« L’autorité dans tous ses états »

Numéro 32

Lire l’éditorial du numéro 32

DOSSIER

L’industriel et le robotentretien avec Guénaël Guillerme
Dans le domaine de la robotique et des systèmes automatisés appliqués à la défense et à la sécurité, l’innovation ouvre des perspectives extrêmement intéressantes, mais parfois inquiétantes. Le point de vue du directeur général du groupe ECA.
Des forces spécialesBruno Baratz
Engagées avec de faibles effectifs et une protection minimum, les forces spéciales développent des modes d’action s’inscrivant dans une logique du faible au fort. Ainsi, elles ont appris à mettre à profit les nouveaux outils offerts par les progrès technologiques. Cependant, la performance croissante des équipements est loin de placer l’homme hors-jeu.
Performance et ressources humainesDidier Danet
La recherche de supériorité des armées occidentales s’est longtemps fondée sur les avancées des sciences et des techniques de l’armement. Avec le human enhancement, le facteur humain est replacé au cœur de l’action. L’homme y gagne un surcroît de maîtrise de cette activité sociopolitique qu’est le conflit armé. Une transformation qui invite à une révision de la politique d’emploi de la ressource humaine.
La tentation de l’HubrisBrice Erbland
L’hubris n’allant pas sans l’inévitable punition qu’est la némésis, le rêve d’augmentation du combattant s’accompagne de dérives morales qui pourraient remettre en question l’intérêt opérationnel du concept. Dès lors, c’est dans un cadre éthique, donc humain, qu’il faut chercher l’amélioration du soldat et avoir la sagesse de fixer des limites.
Implications de l’augmentation cognitiveMarion Trousselard et Frédéric Canini
Les progrès des sciences et des technologies rendent envisageable, si ce n’est possible, l’amélioration des capacités cognitives de l’homme. Pour l’institution militaire, cette possibilité offre l’espoir d’une armée de super-combattants, bien au-delà du simple maintien de la capacité opérationnelle. Si elle pose le désir d’un individu capable de surpasser ses limites, elle questionne également la légitimité de son usage.
Faut-il laisser pleurer le soldat augmenté ?Aurélie Éon
Les émotions peuvent être modifiées par la médecine et la technologie, en particulier dans le but d’inhiber les plus gênantes et d’ainsi accroître l’efficacité du soldat au combat. Mais les faire totalement disparaître ne ferait-il pas courir le risque de perdre une limite éthique ?
À quoi rêvent les soldats électroniques ?Yann Andruétan
La science-fiction n’aime pas la guerre, mais celle-ci la fascine. Le combattant y occupe une place singulière : il incarne le rapport à la technologie, la confrontation à l’Autre dans sa radicalité représentée par l’extraterrestre, ou encore les excès des modifications physiques et psychiques.
Du bon dosage du soldat augmentéMichel Goya
Le soldat est une création artificielle obtenue par la transformation d’un individu naturellement réticent devant la mort en un être capable d’évoluer dans une ambiance de peur intense. Chacun d’eux est un Icare que l’on croit capable d’atteindre les hauteurs de l’invincibilité par le biais d’une alchimie à la fois ancienne et toujours changeante. Il s’agit en fait là d’une réalité toujours renouvelée.
L’homme simplifiéentretien avec Jean-Michel Besnier
Les technologies, dans la mesure où elles secrètent la vision d’un posthumain, nous contraignent à défendre ce que nous voyons en l’homme comme une richesse. Notamment sa capacité à décider dans l’incertitude. Disqualifier celle-ci, c’est ruiner l’image de soi du soldat. Or, de plus en plus, ce dernier doit se soumettre à des machines qui fonctionnent à l’information. Prenons garde à ne pas remplacer l’intelligence par l’instinct !
Homme augmenté, volonté diminuéeentretien avec Caroline Galactéros
Pour Caroline Galactéros, la surpuissance technologique des armées occidentales n’est nullement synonyme de suprématie sur le terrain. Au-delà de la simple question scientifique, elle souligne en quoi l’émergence du transhumanisme dans la chose guerrière constitue un véritable défi lancé à une philosophie politique souvent fragile dans les sociétés modernes.
Un regard de croyantPaolo Benanti
La possibilité inédite offerte à l’homme de se livrer à des manipulations sur son espèce, au risque de perdre sa propre identité, ainsi que les transformations sociales qu’une utilisation de plus en plus répandue des biotechnologies pourrait introduire rendent pertinent un approfondissement de cette question par les croyants.
Le temps du shabbatHaïm Korsia
L’homme a toujours cherché à s’élever et tous les moyens lui sont bons. Face à ce désir d’omnipotence, le judaïsme apprend à l’homme à s’abstenir de créer, un jour par semaine, le jour du shabbat. Il s’agit de se retrouver soi-même, de reprendre sa juste place au sein de la création, ni trop haut ni trop bas.

Publié dans La revue | Comments Off on Numéro 32

Colloque

Inscription gratuite en cliquant ici

Publié dans Brèves | Comments Off on Colloque

Au salon

Inflexions sera présente au salon du livre de Paris, du 20 au 24 mars 2016, sur le stand du ministère de la Défense (D17). Venez nous y retrouver !

Publié dans Brèves | Comments Off on Au salon

Colloque “Faire face à la violence”

Inflexions vous invite à son prochain colloque, “Faire face à la violence” le 8 mars à l’amphi Austerlitz du musée de l’Armée (Hôtel national des Invalides).

2Programme-FaireFaceViolence-8mars2016-ModiFinaleWeb

Publié dans Brèves | Comments Off on Colloque “Faire face à la violence”