Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°31 | Violence totale

Nathalie Ruffié
L’inter­culturalité dans les opérations militaires
Le cas américain en Irak et en Afghanistan
Nathalie Ruffié, L’inter­culturalité dans les opérations militaires,

Affirmer que la guerre se déroule aujourd’hui au cœur des populations est devenu un truisme. Toutefois, une fois que la déclaration de principe est posée, qu’en est-il ? Dans sa préface, le général (2S) Chauvancy rappelle que trop souvent dans les conflits récents la « dimension humaine avait été largement oubliée au profit de la domination technologique », alors que « l’homme est le principal acteur des conflits avec ou sans moyens », d’où l’importance des facteurs socio-culturels et des perceptions. En s’appuyant presque exclusivement sur les exemples américains d’Irak et d’Afghanistan, l’auteur souhaite dans une première partie faire prendre conscience de l’intérêt que les sciences sociales représentent pour les opérations militaires et, dans une seconde partie, en présenter l’évolution récente au sein des armées américaines. Nous sommes ici dans les opérations d’influence, dans ce monde aux frontières imprécises quelque part entre la compréhension de l’Autre, le renseignement et l’engagement des forces. Les croyances et les valeurs, les rites et les normes sociales, l’organisation et la force des liens entre les individus comme entre les familles élargies, le rapport au temps constituent autant de paramètres d’autant plus difficiles à maîtriser qu’ils peuvent être différents d’une tribu ou d’un clan à l’autre sur un même territoire, et même dans une zone restreinte en fonction du rang social des interlocuteurs. Approche globale, actions civilo-militaires, opérations d’influence et soft power sont ainsi au centre du propos. Dans la seconde partie, Nathalie Ruffié s’intéresse particulièrement aux Provincial Reconstruction Team (prt), Human Terrain System (hts), Key Leader Engagement (kle) et à leurs résultats effectifs. Elle s’interroge aussi sur la durée des séjours, sur la mise en œuvre de cursus de préparation aux missions et, enfin, elle s’attarde longuement sur les interactions avec le milieu scientifique de la modélisation informatique. Les nombreuses références qui ponctuent le texte courant et la dense bibliographie finale (en grande partie en anglais) intéresseront les amateurs et les étudiants. On regrette les fautes et erreurs orthographiques, pénibles pour le lecteur et, s’agissant d’une publication destinée au grand public, il aurait sans doute été souhaitable pour le lecteur non anglophone de traduire toutes les citations. Au bilan, une contribution utile à notre réflexion, qui permet un point de situation sur les évolutions récentes outre-Atlantique dans ce domaine.

PTE

L’Action militaire terrestre ... | Didier Danet, Ronan ...
Anne Roland-Boulestr... | Les Colonnes infernales