Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°28 | L'ennemi

Marie-Pierre Rey
1814
Un tsar à Paris
Paris, Flammarion, 2014
Marie-Pierre Rey, 1814, Flammarion

À l’heure où les commémorations de 1914 l’emportent plus que largement sur celles de 1814, c’est un bonheur de voir une grande spécialiste d’histoire et d’historiographie russe à la Sorbonne, auteur d’une indispensable biographie d’Alexandre 1er ainsi que d’un récit très neuf du naufrage napoléonien en Russie et de l’invasion de la France qui a suivi, nous dire que des Cosaques sur les Champs-Élysées au printemps 1814, ce fut mieux que du pittoresque ! Marie-Pierre Rey décrit l’invasion et la bataille de France depuis les cols des Vosges aussi bien que l’Erckmann-Chatrian de nos enfances. Elle révèle que les troupes d’Alexandre 1er entrèrent dans Paris, le 31 mars 1814, au prix de quinze mille morts et blessés en vingt-quatre heures ! Elle détaille l’occupation russe à Paris et ses rencontres imbibées ou galantes l’espace d’un printemps. Surtout, elle explique très utilement la part majeure que prit Alexandre 1er, ce tsar défenseur du libéralisme (ce fut rare !), à l’acceptation par les Bourbons de retour en France dans les fourgons de ses Cosaques, du respect des libertés individuelles et de l’octroi d’une charte constitutionnelle. C’est dense, c’est vif et bien utile pour les ignorants que nous étions. Et, finalement, pourquoi ne commémorerions-nous pas aussi l’année 1814 ?


Joffre | Rémy Porte
Vincent Bernard | Les Grandes Batailles de l’hi...