Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°28 | L'ennemi

Guy Pervillé
Oran, 5 juillet 1962
Leçon d’histoire sur un massacre
Guy Pervillé, Oran, 5 juillet 1962, Éditions Vendémiaire

Un travail de fond sur un épisode douloureux et longtemps occulté de la guerre d’Algérie. Avec son immense connaissance du conflit et son souci scrupuleux du respect de la déontologie et de la méthodologie, Guy Pervillé nous propose une étude d’ensemble particulièrement riche. Après avoir dressé le tableau de la situation de l’historiographie jusqu’aux années 1990, il reprend, analyse et compare les différents travaux publiés aux archives et les témoignages, sans tomber dans la polémique, rigoureusement. On lira en particulier le chapitre III, « L’apport décisif des travaux d’historiens, 2000-2013 », et les vingt pages de conclusion qui pointent, en synthèse, les responsabilités des différents acteurs (oas, gaullistes, services français officiels, bandes algériennes, nouvelles autorités indépendantes). Le général Katz n’en sort pas grandi et le silence ultérieur des autorités françaises sur l’ampleur du massacre est bien volontaire : « Le travail minutieux de Jean-Marie Huille a permis, dès 1963, au secrétaire d’État Jean de Broglie d’être informé du bilan du 5 juillet (près de sept cents morts et disparus) aussi précisément que le sont, depuis 2011, les lecteurs du livre de Jean-Jacques Jordi. » Un livre essentiel (pour ne pas dire définitif) sur le sujet, qui prend en compte et critique toute la documentation disponible. La fin d’une « occultation » majeure, presque totale, dans l’histoire de ce conflit.

PTE

Enfant de troupe | Jean-René Bachelet
Esther Dehoux | Saints guerriers