Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°11 | Cultures militaires, culture du militaire

Pierre Verluise
Vingt ans après la chute du Mur
L’Europe recomposée
Choiseul, 2009
Pierre Verluise, Vingt ans après la chute du Mur, Choiseul

Le professeur Georges-Henri Soutou (Sorbonne) considère qu’il s’agit là d’« un grand travail sur un grand sujet. Un tableau fort utile et magistral ». En effet, s’il peut sembler évident que, vingt ans après la chute du Mur, la donne géopolitique mondiale a radicalement changé, on a moins connaissance, depuis deux décennies, des jeux secrets entre puissances qui s’exercèrent pendant et après la guerre froide, tels que l’âpreté des luttes d’influence autour, comme au sein de l’Europe. C’est tout le mérite de l’ouvrage de Pierre Verluise que de nous éclairer sur le chemin parcouru, à l’heure où l’on s’apprête à célébrer le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin. Docteur en géopolitique et directeur du séminaire sur l’Europe au Collège interarmées de défense (cid), c’est un auteur expérimenté qui signe ici son neuvième ouvrage.

L’angle choisi n’est pas celui du récit classique de l’histoire de la fin de la guerre froide et de la construction européenne. Pierre Verluise, au contraire, nous invite au cœur des raisonnements et des stratégies des différentes personnalités ou puissances qui ont contribué à façonner l’Europe d’aujourd’hui : les entretiens et les témoignages recueillis auprès d’acteurs de cette époque nous font revivre les événements marquants de l’avènement de la nouvelle Europe.

Après un bref état des lieux de l’après-guerre, Pierre Verluise examine, dans un premier temps, les stratégies tant soviétiques qu’américaines déployées en vue d’affaiblir le bloc adverse. La force de cette partie tient sans aucun doute aux révélations qu’elle livre sur les manœuvres tactiques des deux blocs et les intentions qui les sous-tendent. L’auteur est particulièrement novateur dans les réflexions qu’il consacre à l’action de Gorbatchev lors de la mise en place de la perestroïka et de la glasnost. L’effondrement du bloc de l’Est en 1989, et de l’Union soviétique en 1991, entraîne une incursion plus importante des États-Unis dans les décisions européennes et, en Europe, là où ils ont un pouvoir d’action. Les intégrations dans l’otan de certains pays issus de l’éclatement du bloc de l’Est interfèrent par ailleurs considérablement sur l’élargissement de l’Union européenne. La nouvelle configuration des rapports change radicalement la donne et pose des difficultés aux membres de l’Union, qui doivent aussi compter avec la Russie et ses ressources. L’Europe demeure donc un terrain stratégique, où chaque événement politique majeur implique de nouvelles orientations.

La deuxième partie de cet ouvrage est organisée autour des deux piliers de l’Union européenne, la France et l’Allemagne. Pierre Verluise s’interroge sur l’évolution des relations du « couple », afin d’en comprendre les enjeux actuels. Il s’avère que la chute du mur de Berlin n’a pas naturellement renforcé les relations entre ces deux pays. Au contraire, les ambiguïtés que l’auteur met en lumière sont éclairantes pour comprendre l’évolution de l’Europe communautaire. Paris n’a pas su anticiper et réagir au moment de la chute du Mur, ne pouvant se départir de sa défiance vis-à-vis de la République fédérale d’Allemagne (RFA) et des États-Unis. L’évolution européenne prouve l’erreur d’appréciation de la France, au vu des diverses alliances instituées avec des pays d’Europe balte, centrale et orientale. Les tensions du couple franco-allemand demeurent prégnantes dans le contexte géopolitique international, bien que les efforts tendent vers des décisions communes et cohérentes, dans un souci d’entente et de renforcement d’un vrai pôle unitaire européen.

Les problématiques autour de la place occupée par l’Europe sur l’actuelle scène mondiale, des orientations privilégiées et des enjeux primordiaux des années à venir sont au cœur de la réflexion de la dernière partie de cet essai. L’Europe a sans conteste un rôle à tenir et des défis à relever, principalement au vu des profondes mutations et des changements conséquents dans le paysage géopolitique contemporain en termes d’économie, de démographie, d’institutions, de politique nationale et communautaire. Il n’en demeure pas moins que de sérieuses interrogations sont soulevées par l’entrée de nouveaux pays au sein de la Communauté. Pierre Verluise éclaire l’avenir de l’Europe et les défis qu’elle doit relever, comme les Balkans occidentaux et la candidature de la Turquie. Quelles que soient les réponses qui seront proposées, il faut souhaiter que l’Europe affermisse et consolide sa position mondiale. Il importe qu’elle sache s’affirmer et négocier auprès des trois autres « grands » mondiaux, les États-Unis, la Russie et la Chine. Ainsi, cet ouvrage nous transporte d’hier à demain, en nous donnant des clés pour comprendre le présent.

Emmanuel Dupuy

Les Guerres bâtardes | Arnaud de La Grange, Jean-Marc Balencie