Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°41 | L'allié

Guillaume Zeller
Les Cages de la Kempeitaï
Les Français sous la terreur japonaise. Indochine, mars-août 1945
Paris, Tallandier, 2019
Guillaume Zeller, Les Cages de la Kempeitaï, Tallandier

Le soldat de première classe Fernand Cron est le rescapé d’une histoire incroyable. Le 12 mars 1945, dans la province de Lang Son, la 6e compagnie du 3e régiment de tirailleurs tonkinois tombe face à des soldats japonais supérieurs en nombre. L’officier nippon se fait présenter le capitaine Annosse, qui avait pris la tête de la compagnie après que le commandant Soulier a été tué. Il le félicite pour sa bravoure puis l’exécute froidement d’un coup de sabre. Les cinquante survivants sont déshabillés, ligotés puis conduits face à des tranchées préparées pour eux. Un à un, ils sont décapités. Agenouillé en septième position le soldat Georges Brawacki crie « Vive la France ! » jusqu’à son dernier souffle. Fernand Cron attend son tour. Au moment où la lame du bourreau l’atteint au cou, il se précipite en avant dans la fosse. Le corps du soldat Jean Macoussoudi tombe sur lui et le protège. Malgré sa blessure, Fernand Cron survit ainsi que trois autres soldats. Il parviendra à rejoindre la Chine puis l’Inde, d’où il sera évacué vers la France. Son histoire devint celle du « décapité de Dong Dang ». C’est avec cette histoire à la fin heureuse que Guillaume Zeller ouvre son livre. S’appuyant sur les témoignages des survivants, ayant à sa disposition les travaux sur les archives américaines et japonaises, avec la précision du journaliste et la rigueur de l’historien, il raconte l’histoire de la tragédie oubliée des milliers de Français d’Indochine, militaires et civils, qui furent déportés dans des camps après le coup de force des Japonais.


Histoire iconoclaste de la gu... | Guy Pervillé
Olivia Carpi (dir.) | Guerres et Paix civiles de l’...