Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

Le 6 avril 1917, les États-Unis, restés neutres depuis le début du conflit, s’engagent militairement aux côtés des Alliés. Les Sammies, comme on appelle les fantassins américains, font leur baptême du feu au printemps 1918. Et en six mois, plus de cinquante-trois mille d’entre eux trouveront la mort sur les champs de bataille. Bruno Cabanes, qui occupe la chaire Donald G. et Mary A. Dunn d’histoire de la guerre moderne de l’Ohio State University, déjà auteur d’un remarqué Août 14. La France entre en guerre (Gallimard, 2014), retrace ici au plus près l’histoire des Américains en guerre à l’aide de photographies souvent inédites issues des fonds de l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ecpad) et des archives américaines, croisant les regards complémentaires des photographes français et américains. Les premiers soulignent l’ampleur de l’effort de guerre américain et la force des liens qui unissent les deux pays ; l’entrée en guerre de l’Amérique est synonyme de régénération, de puissance et aussi d’exotisme. Les seconds, eux, montrent l’avènement d’une armée moderne, incarnation de leur identité nationale. Six chapitres passionnants : « La guerre oubliée de l’Amérique », « I want you for the us Army! », « Le premier débarquement », « Des soldats noirs », « Initiations », « Tous américains », « La force de l’humanitaire » et « L’adieu aux armes ». À avoir dans toute bonne bibliothèque.


Henri Gouraud | Julie d’Andurain
Clinton Romesha | La Violence de l’action