Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

Dominique Juilland

Né en 1943, le général Dominique Juilland est titulaire d’une licence en sociologie de l’université de Genève, diplômé en sciences militaires de l’École polytechnique fédérale de Zurich et breveté de l’École supérieure de guerre de Paris. Après ses études, il entre au service de la Confédération helvétique et rejoint l’armée comme officier de métier. Chasseur alpin, il accomplit une carrière complète au sein de cette arme. En alternance avec des services comme officier d’état-major général à l’état-major de la division de montagne 10, dont il sera chef d’état-major, il commande un bataillon, puis un régiment d’infanterie de montagne. Après avoir commandé l’école de recrues d’infanterie de Colombier/Neuchâtel et dirigé la division planification de l’armée, il est nommé à la tête de la région militaire du Valais. Promu général de division, il est chef de l’instruction opérative à l’état-major de l’armée et à ce titre responsable de la formation des futurs officiers généraux et des exercices internationaux. Il terminera son parcours d’officier de métier comme attaché de défense près l’ambassade de Suisse à Paris. Il quitte le service actif en 2003 et est aujourd’hui président de l’Association de la Revue militaire suisse et de l’Association suisse d’histoire et de sciences militaires.