Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°34 | Étrange étranger

Nimrod Frazer
Les Boys d’Alabama
La Rainbow Division et la Première Guerre mondiale
Paris, CNRS Éditions, 2016
Nimrod Frazer, Les Boys d’Alabama, CNRS Éditions

Préfacé par Serge Barcellini, président du Souvenir français, cet ouvrage suit le parcours du 167e rius, unité recrutant essentiellement dans le Sud américain profond et appartenant à la célèbre « division Arc-en-ciel » de la Première Guerre mondiale, la 42e division d’infanterie américaine ainsi baptisée car ses différents régiments provenaient de tout le pays. La division, et donc son régiment, ont été de tous les engagements de l’aef sur le front de France et son histoire a déjà donné lieu à une très abondante bibliographie aux États-Unis. Fruit d’un intérêt personnel de l’auteur, non historien de formation, pour le 167e, ce livre s’appuie essentiellement sur la documentation militaire américaine officielle et sur de très nombreux témoignages de Sammies. C’est donc à la fois une reconstitution du parcours de cette unité et un hommage aux soldats qui la composaient. Le récit est vif et fourmille d’anecdotes, dont certaines peuvent ne pas être absolument authentiques mais rapportées au fil des ans par les anciens. Il est divisé en onze parties chronologiques, constituées de brefs chapitres. Nimrod Frazer commence son récit avec la mobilisation de la garde nationale en Alabama dans le cadre des interventions au Mexique alors que la guerre fait déjà rage en Europe, jusqu’à l’entrée des États-Unis dans la guerre mondiale. Nous suivons ensuite les soldats américains pendant leur entraînement, leur transfert en Europe, leurs compléments d’équipement et d’instruction, puis leur première montée au front en Lorraine. Après une phase d’adaptation à la première ligne au printemps 1918, ils sont en Champagne à l’été et participent à la deuxième bataille de la Marne, qui brise l’ultime assaut allemand. Puis c’est la Ferme de la Croix-Rouge, dans le secteur de Château-Thierry, pour des combats intégrant unités françaises et américaines sous commandement supérieur français. En juillet, ils sont sur l’Ourcq, à l’automne à Saint-Mihiel puis dans l’Argonne, avant de marcher vers le Rhin et l’Allemagne après l’armistice et de s’installer en occupation à Sinzig. Le dernier chapitre raconte « Le retour des Immortels » en Alabama. Si ce livre est plus hagiographique qu’historique, il apporte pour le lecteur français de très nombreuses informations, y compris de détail sur la vie courante des soldats américains. Il se termine également sur plusieurs annexes, plus de soixante pages de notes et références ainsi qu’une solide bibliographie. Un très intéressant volume sur un sujet mal connu.

PTE

Cambronne | Stéphane Calvet