Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°27 | L'honneur

Alan Forrest
Au service de l’Empereur
Alan Forrest, Au service de l’Empereur, Éditions Vendémiaire

Spécialiste de la Révolution et de l’Empire, Alan Forrest nous livre ici (première édition en anglais en 2002) une approche « par le bas » de l’épopée impériale : « En faisant le choix d’observer la guerre à travers les yeux des soldats français, on racontera celle-ci, autant que faire se peut, avec leurs propres mots. » L’ouvrage est divisé en huit chapitres thématiques : « Combattre pour la Révolution et l’Empire », « Dire la guerre », « Images officielles de la guerre », « La voix du patriotisme », « De Valmy à Moscou », « Vie quotidienne », « L’appel de la famille et de la ferme » et « D’une guerre à l’autre ». Le premier brosse le tableau d’un régime impérial profondément ancré dans une culture militaire triomphante, vingt ans de campagnes en Europe et au-delà (Égypte, Antilles), campagnes meurtrières avec des contingents venus de tous les territoires. Au fil des chapitres, toutes les thématiques sont abordées et l’auteur fait le choix de proposer de nombreuses citations des correspondances de soldats, dont il tire les leçons et enseignements tout en les replaçant dans le contexte de l’époque. « En dehors de quelques exceptions, les auteurs de ces lettres et carnets n’étaient pas les héros patriotes admirés par Jaurès et Michelet, et présentés pédagogiquement par Ernest Lavisse... Ils pouvaient embrasser la cause avec sincérité et aimer leur pays avec passion, il n’en reste pas moins que dans leurs écrits ils se montrent tout simplement humains. » Ce qui explique le dernier chapitre, a priori étonnant, dans lequel Alan Forrest dresse un parallèle avec la Grande Guerre et les écrits des poilus. Un très intéressant recueil de témoignages, tout à fait complémentaire d’autres ouvrages, qu’il sera utile de confronter à des publications récentes sur les soldats de l’empereur, plus statistiques ou académiques.

PTE

Pierre Miquel | « Je fais la guerre »