Le fil Inflexions

Les 19 et 20 juillet, Inflexions sera au salon du livre de Saint-Cyr Coëtquidan

20 juin : mise en place du comité scientifique pour la commémoration du 150e anniversaire de la guerre de 1870

N°7 | Le moral et la dynamique de l’action – II

Patrick Clervoy
Le syndrome de Lazare
Paris, Albin Michel, 2007
Patrick Clervoy, Le syndrome de Lazare, Albin Michel

Chef du service de psychiatrie de l’hôpital d’instruction des armées de Toulon, le professeur Patrick Clervoy relate et constate la transformation singulière de celui a vécu un fait hors du commun, un accident de trajectoire qui oriente radicalement un parcours de vie et développe souvent silencieusement des blessures intimes que l’on appelle « traumatisme psychique ». La plupart des patients du Pr Patrick Clervoy sont militaires, pompiers, gendarmes, soldats. Ils ont parfois été des héros que l’on oublie vite mais qui eux, se souviennent et se sentent incompris par leur environnement familial et professionnel. L’après-traumatisme peut parfois se compter en dizaine d’années et ses effets rester longtemps invisibles. Mais lorsque survient le moment de la répétition de ce souvenir traumatique avec la même intensité que lorsqu’il s’est produit le danger de désynchronisation, psychologique et sociale est aussi un danger de rupture. Ces récits soulignent le rôle-clef de ceux qui entourent la victime, l’importance de l’attention apportée non seulement par la hiérarchie mais aussi par ceux qui ont en charge les parcours professionnels pour que ne se développe pas un sentiment d’abandon. La reconstruction ne pourra se faire qu’avec la ténacité de l’entourage à ne pas lâcher la victime et sa fraternité


Juger la guerre, juger l’histo... | Pierre Hazan