En bref

Inflexions en deuil

Inflexions en deuil

Monique Castillo nous a quittés, brutalement. Inflexions perd sa philosophe et pleure l'amie.
Son sourire, sa bonne humeur et sa force de caractère étaient à la mesure de son engagement pour une philosophie appliquée, une véritable critique de la raison pratique.
Spécialiste de Kant, élève de Ricoeur, elle avait fait de l'éthique publique un moteur de ses recherches, un motif d'engagement intellectuel et probablement aussi une raison de vivre.
Faire renaissance ! écrivait-elle pour nous inciter à ré inventer notre rapport au monde. Lisons là : nul doute qu'elle a encore beaucoup de choses à nous dire... et en ce sens, au-delà de la peine légitime, elle fait déjà renaissance.

Merci Monique

Les canons de l'élégance...
Inflexions à La Fabrique Défen...