Qu’est-ce qu’être européen ?

Peut-on être européen ? L’identité européenne souffre actuellement d’un paradoxe : bien que sa civilisation ait été partout répandue, l’Europe rechigne à parler de son identité, comme si elle avait peur d’y perdre son âme. Souffre-t-elle de ne plus savoir faire coïncider sa spiritualité et sa force ? Se reconnaît-elle encore une vocation universaliste ? Pour reparaître au cœur de son propre destin, doit-elle redevenir une Europe-rayonnement ? En nous éclairant sur l’esprit de la naissance de l’Europe et son cheminement en tant que civilisation, Monique Castillo, professeur de la chaire de philosophie à l’université Paris-XII et membre du comité de rédaction d’Inflexions, nourrit un questionnement essentiel pour les citoyens des pays acteurs de l’Europe actuelle, celle des procédures.

Publication des cours de philosophie destinés au grand public par le Cercle Condorcet d’Auxerre

Cette entrée a été publiée dans Brèves. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.