Première exposition critique sur Napoléon

« Le rêve et la blessure », exposition conçue en partenariat avec le musée de l’Armée de Paris (qui l’accueillera aux Invalides au printemps 2012), est la première de cette ampleur consacrée à Napoléon depuis celle de 1969 au Grand Palais à Paris. Elle entend montrer les deux faces d’une même médaille : Napoléon a bouleversé son temps, ravagé l’Europe, mais il lui a également apporté un élan modernisateur.

Jusqu’au 25 avril à la Kunst-und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland de Bonn.

Cette entrée a été publiée dans Brèves. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.