Mémoires de guerre

Les Belles Lettres ont lancé cet automne nouvelle collection dirigée par François Malye et intitulée « Mémoires de guerre ». Elle a pour but de publier des textes inédits ou oubliés d’écrivains, de journalistes, de soldats sur les conflits qu’ils ont vécus.Elle a débuté avec la publication de deux auteurs majeurs :

Curzio Malaparte dont le livre « La Volga » naît en Europe n’avait pas été republié depuis 1948 et qui relate son expérience de correspondant de guerre pour le journal le « Corriere della Serra » sur le front russe durant le second conflit mondial.

Winston Churchill dont Les Belles Lettres ont choisi de publier le tout premier ouvrage, inédit en France, » La Guerre de Malakand ». Un livre d’actualité, le futur prix Nobel de littérature y racontant l’affrontement, en 1897, des troupes anglaises contre les tribus rebelles de cette région située de part et d’autre du Pakistan et de l’Afghanistan, première des nombreuses guerres auxquelles il participera.

« Mémoires de guerre » est dirigée par François Malye, petit-fils du fondateur des Éditions Les Belles Lettres et grand reporter au magazine « Le Point ». Il est l’auteur de plusieurs ouvrages historiques : « Histoire secrète de la Ve République » (en collaboration, La Découverte, 2006) ; « Napoléon et la folie espagnole » (Tallandier, 2007) ; » François Mitterrand et la guerre d’Algérie » (avec Benjamin Stora, Calmann-Levy, 2010) et « La France vue par les archives britanniques » (avec Kathryn Hadley, Calmann-Lévy, à paraître).

Cette entrée a été publiée dans Brèves. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.