L’outre-mer français dans la Seconde Guerre mondiale

Dans le cadre de l’année des outre-mer français, le musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la libération de Paris-musée Jean Moulin, à Paris, présente environ 300 documents (objets, tracts, photographies, uniformes, affiches, films d’époque… ) afin de montrer au travers du destin d’hommes et de femmes, célèbres ou obscurs, de tous horizons géographiques, ce que fut la diversité des contributions de l’outre-mer à la Seconde Guerre mondiale, et souligner les fractures qui se multiplient et conduisent aux conflits de la décolonisation. La contribution des soldats à l’effort de guerre est au coeur de cette exposition. Tout comme occupe une place privilégiée la figure emblématique de Félix Eboué, de sa famille et de ses amis (Gaston Monnerville, Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire).

L’Outre-mer français dans la guerre 39-45, jusqu’au 24 juin 2012, tous les jours sauf le lundi et les jours fériés

Cette entrée a été publiée dans Brèves. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.