L’art des tranchées


Du 17 mai au 31 décembre 2014, à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, la Ville de Limoges présente au musée de la Résistance une exposition sur « L’Art des tranchées », manifestation labellisée par la mission du Centenaire soutenue par les ministères de la Défense, des Affaires étrangères et de l’Education nationale.

Parallèlement, dans le hall du musée, du 22 mai au 31 août 2014, le service des archives municipales exposera des archives de la Première Guerre mondiale, des écrits et témoignages de soldats limousins qui ont vécu la Grande Guerre.

Pour l’historien britannique Nicholas J. Sauders, l’Art des tranchées se définit comme « n’importe quel objet fabriqué par quiconque à partir de quelque matériau que ce soit, tant que cet objet reste lié au conflit armé ou à ses conséquences dans le temps comme dans l’espace ». Ainsi, il regroupe aussi bien des objets réalisés pour être utiles sur place (armes, cannes, tabatières, briquets, instruments de musique) que pour être offerts aux proches lors des permissions (douilles d’obus sculptées, encriers, coupe-papier, bagues, broderies). Tous ces objets étaient des représentations matérielles de la mémoire, de la spiritualité, de l’émotion de ces hommes. En retrouvant les gestes de leur métier, ils gardaient leur humanité.

Cette exposition sur l’Art des tranchées rassemble plus de 250 pièces réalisées par les poilus, au combat dans les tranchées, blessés dans les hôpitaux ou retenus prisonniers : objets sculptés, documents inédits et photographies prises dans différents régiments racontant comment le conflit a touché toutes les couches de la société, dans toutes les provinces françaises.

En mai 2013, pour réaliser cette exposition, le musée de la Résistance de Limoges avait lancé un appel à la population de la Haute-Vienne et des départements limitrophes qui souhaitait prêter au musée des souvenirs familiaux liés à cette période afin de les faire connaître à tous.

Les oeuvres de près de 40 prêteurs locaux, habitant dans le Limousin, ont été retenues pour l’exposition ; essentiellement des douilles d’obus sculptées mais également des objets plus rares comme des broderies réalisées dans des hôpitaux militaires, des feuilles d’arbres décorées, etc. A cette occasion, une dizaine de prêteurs ont décidé de faire définitivement don de ces objets au musée. D’autres musées se sont associés à cette présentation en prêtant des pièces : Mémorial de Verdun à Fleury-Devant-Douaumont, l’Historial de Péronne, le musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, le musée des Troupes de Marine de Fréjus, le musée René Baubérot de Châteauponsac.

Dans la salle d’exposition temporaire du musée, la scénographie met l’accent sur le contraste entre l’ombre et la lumière, comme entre l’art et la guerre. L’ambiance sombre permet d’éclairer et de mettre en valeur les objets et documents exposés. Ces derniers sont présentés dans des vitrines linéaires rappelant les tranchées dans lesquelles ils ont été créés. Placés à différentes hauteurs afin de permettre une lecture plus fluide, ils se détachent sur un fond uniforme bleu évoquant l’uniforme des poilus.

Dans le hall du musée, les écrits et témoignages de soldats limousins proposés par les archives municipales, permettront également de comprendre comment ces hommes qui s’exprimaient sous différentes formes, ont pu supporter durant plus de quatre ans des épreuves et des conditions de vie particulièrement difficiles.

Les visiteurs pourront ainsi découvrir les carnets de campagne d’Honoré Jean Champcommunal (1915-1920), les lettres de Pierre Soulignac (1915-1919), le recueil de poèmes de Roger Allard (1917) illustrés par Raoul Dufy ou les souvenirs illustrés d’Elie Lascaux (1914-1918).

Autour de ces expositions, tout un programme d’animations est organisé avec des conférences, la projection de films documentaires, et l’organisation d’ateliers de démonstration.

L’Art des Tranchées : Exposition au musée de la Résistance de Limoges – Du 17 mai au 31 décembre 2014 – 7 rue Neuve Saint-Etienne – Tél : 05 55 45 84 44 – www.resistance-massif-central.fr / www.ville-limoges.fr

Du 17 mai au 15 juin et du 16 septembre au 31 décembre – ouvert tous les jours sauf le mardi et le dimanche matin de 9h30 à 17h – Du 15 juin au 16 septembre : ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h – Entrée : 2 euros – entrée libre le 17 mai pour la Nuit des musée te les Journées du Patrimoine les 20 et 21 septembre)

Gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires de minima sociaux, les anciens combattants et veuves de guerre, les handicapés, les titulaires de la carte ICOM et les membres des Amis du musée de la Résistance.

Cette entrée a été publiée dans Brèves. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.