La Grande Guerre : une rupture ?

Le séminaire mensuel du master sciences sociales de l’EHESS s’intitule : « La Grande Guerre comme rupture ? Mise à l’épreuve d’un lieu commun historiographique (1850-1950).

8 novembre :  » 14-18, quelles transformations du monde rural ? » par André Loez. 10 décembre : « La Grande Guerre et les mutations de la classe ouvrière » par Antoine Prost. 14 janvier : « La guerre a-t-elle vraiment marqué le début d’un renforcement du pouvoir exécutif en France ? » par Nicolas Roussellier. 11 février : « La Grande Guerre et la naissance de l’État providence » par Paul-André Rosental. 18 amars : « Policiers en guerre : les forces de l’ordre à l’épreuve du conflit » par Christian Chevandier. 8 avril : « La Grande Guerre et les reconfigurations des politiques de santé » par François Buton et Sylvain Bertschy. 13 mai : « L’Algérie révélée ? » par Emmanuelle Blanchard et Julien Fromage. 3 juin : « La Grande Guerre comme révélateur ? Les intellectuels dans la main de l’Etat » par Philippe Olivera et Nicolas Mariot

Les lundi de 17h00 à 19h00 à l’ENS campus Jourdan, 48 bd Jourdan 75014 Paris. Renseignements sur le site de l’EHESS

Cette entrée a été publiée dans Brèves. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.